Tagged: Xbox Live

Xbox One – Year One

La Xbox One souffle sa première bougie, et le bilan est plutôt positif malgré le bad buzz constant autour de la machine. Même si elles sont souvent justifiées, les critiques permanentes sur la machine de Microsoft reflètent malheureusement notre société qui a tendance à s’acharner sur une personne ou un produit sans véritable raison, juste une mode du moment. Et que dire des forums des sites de jeux vidéo qui me donnent l’impression que j’appartiens à une communauté qui ressemble à une caricature du joueur PC avec ces débats débile sur la résolution, et autres détails techniques. Il est bien triste de voir que la première information sur un jeu qui est partagé par la presse ou les joueurs est sa résolution d’image.

Pour revenir à la Xbox One, Microsoft a comblé pas mal de lacunes du dashboard en apportant chaque mois son lot de nouveautés. Il est tout de même dommage d’avoir eu a effectuer ce travail au lieu de repartir de l’excellente base que proposait la Xbox 360. Vraiment incompréhensibles ces erreurs de débutants pour une société aussi importante que Microsoft. Il reste à améliorer le partage et l’édition de vidéo, d’ajouter la prise de screenshot, de rendre plus fluide le dashboard, etc.

En ce qui concerne la ludothèque, je suis très satisfait pour une première année avec de nombreux hits tels que les exclusivités Dead Rising 3, Forza Motorsport 5, RyseTitanfall, Halo Masterchief Collection, Forza Horizon 2 et Sunset Overdrive. Sans oublier les titres multi plate-formes : Destiny, Watch Dogs, Trials FusionAssassin’s Creed Unity, Far Cry 4, etc.

La Xbox One est ma console principale, et me satisfait pleinement. Vivement la suite avec Halo 5, Quantum Break, Below, The Division, Inside, Tomb Raider, Ori, Crackdown, etc.

icon-year-one-many-thanks-backgrounds

Décorez vos appareils, votre page Facebook et flux Twitter avec ce pack d’images que j’ai mis en téléchargement sur Dropbox pour ceux qui n’ont pas eu la chance de recevoir l’e-mail de Microsoft.

IMG_0031IMG_0028IMG_0029IMG_0030

[Test] Splinter Cell Blacklist sur Xbox 360

logosplintercellblacklistPour commencer, je dois avouer que je suis un fanboy de la série Splinter Cell. Même l’épisode Conviction m’a convaincu, c’est pour vous dire ! Alors oui, je suis d’accord que rien n’arrive à la cheville des premiers épisodes sur Xbox qui étaient une claque magistrale à tous les niveaux. Sauf que j’aime tellement les jeux d’infiltrations, j’arrive à prendre du plaisir avec pas grand chose. Miracle, Blacklist est un vrai compromis entre l’infiltration pur et dur des premiers épisodes et l’orientation action des derniers opus.

On passera sur le scénario sans intérêt du titre pour se concentrer sur sa vrai force : la possibilité de jouer de la manière que l’on souhaite ! Le jeu nous récompense selon notre style de jeu : Fantôme (infiltration), Panthère (éliminations furtives) ou Assaut (combats brutaux). À la fin de chaque mission, un score est délivré avec de l’argent à la clé. Ce qui nous permet d’acheter de l’équipement qui lui aussi est séparé en trois branches. Un système vraiment bien foutu qui donne envie de recommencer les missions pour débloquer la médaille d’or dans chaque style, sans oublier les objectifs secondaires qui sont de la partie.

Cet épisode propose un hub central à la manière du Normandy dans Mass Effect. Ici c’est un avion-cargo, le Paladin. Depuis cet endroit, on a accès à nos missions solo, coop, multi ainsi que les stats, les défis, l’équipement et même à un téléphone pour prendre des nouvelles de notre fille. Au niveau contenu, le jeu assure vraiment si tant soi peut on aime refaire des missions sous différents angles. Pour les nostalgiques, l’équipe de développement a intégré pas mal de petits gimmicks de la série : cacher les corps, découper le tissu du tente, etc.

spiesvsmercs

Mais le comeback le plus important, c’est le grand retour du mode multijoueurs Spies Vs Mercs qui est l’un de mes meilleurs souvenirs de jeu online sur console ! Ici, on a le choix entre du 2 vs 2 classique ou du 4 vs 4 avec un système de niveaux et d’upgrade de l’équipement. Toujours aussi jouissif et stressant de jouer au chat et à la souris ! Deux autres modes de jeux plus classiques sont de la partie : Extraction et Domination.

Vous l’aurez compris, je suis emballé par les nouvelles aventures de Sam Fischer. Difficile de dire le contraire quand mon profil Raptr affiche presque 60 heures au compteur. Propre techniquement et riche en contenu, je ne regrette pas du tout mon achat. Bien sûr, la qualité des versions Xbox reste inatteignable, mais l’époque et les joueurs ont changé. Très impatient de voir ce que ce nouveau studio d’Ubisoft basé à Toronto va proposer pour la suite sur next-gen.

[Achat] Castle of Illusion Starring Mickey Mouse

boxartlgcastleofillusion

bannerDLXbox360

Taille du fichier: 381,17 MB – Prix: 14,39€

Mickey Mouse revient dans Castle of Illusion, classique du SEGA Genesis. Grâce aux nouveaux graphismes HD et à son gameplay, Castle of Illusion redonne vie à Mickey et à son monde dans cette aventure magique de Disney ! La sorcière Mizrabel a kidnappé Minnie, et Mickey doit affronter les dangers du Castle of Illusion pour la sauver. Prends ton courage à deux mains et traverse des forêts enchantées, affronte des hordes de jouets rebelles et emprunte des dédales faits de livres vivants. Incarne Mickey et libère Minnie des griffes maléfiques de Mizrabel.

  • Incarne Mickey Mouse dans ce jeu classique entièrement repensé du SEGA Genesis.
  • Découvre un monde merveilleux qui reprend vie grâce à de tout nouveaux graphismes et des aventures magiques.
  • Voyage à travers cinq mondes magiques regorgeant des puissants sbires de Mizrabel. Réussis des défis cachés afin de personnaliser Mickey avec des costumes classiques !

Après un Summer of Arcade très décevant, l’arrivée du remake HD de Castle of Illusion redonne le sourire. Restons prudent tout de même, les previews à l’époque de l’E3 n’étaient pas très glorieuses avec la présence d’une jouabilité approximative, un comble pour un jeu de plate-forme 2D. Un jeu réservé aux nostalgiques des versions Master System et Megadrive ?

À noter pour les amateurs de poker, l’arrivée du free to play World Series of Poker : Full House Pro.