Tagged: FuelBand

[Arrivage] MacBook Pro

MacBook Pro 13″ avec écran Retina

Il était temps de changer mon MacBook 13″ blanc de fin 2009 avec ces 2 Go de Ram ! J’ai opté pour un MacBook Pro 13″ avec écran Retina, équipé d’un processeur Intel à 2,6 GHz, 256 Go de stockage flash et 16 Go de SDRAM. Le changement est flagrant juste au démarrage. Mais commençons par le début.

Déballage

Comme d’habitude avec Apple, le carton est bien organisé sans fioriture. On trouve le MacBook Pro, l’adaptateur secteur MagSafe 2, la prise secteur, le cordon d’alimentation, le guide de démarrage et une chiffonnette. Le MacBook Pro est léger, fin et bien fini comme tous les produits Apple. Vu les tarifs, c’est la moindre des choses.

Premier démarrage

La différence avec mon MacBook Blanc est énorme à tous les niveaux. Avec 16 Go de RAM et un SSD, la rapidité est bien de la partie. Du démarrage à l’utilisation simultanée de plusieurs applications, c’est un plaisir de travailler sur ce portable. Je peux enfin lancer Safari, iPhoto et iTunes sans aller me faire un café pour attendre l’ouverture des fenêtres. L’absence de lecteur SuperDrive et de disque dur mécanique permet un silence de fonctionnement très appréciable. Même si on peut regretter le lecteur optique, tout comme l’absence de prise Ethernet, il faut avouer que ce n’est pas très gênant à notre époque où le Wifi et le Cloud se sont généralisés.
En ce qui concerne l’écran Retina, la différence est bien visible dès les premières images visionnées en se baladant sur le net. Mais comme pour toutes les améliorations d’écrans, la différence de qualité se fera vraiment dans quelques semaines quand je donnerai un coup d’œil à un écran non Retina. Comme avec la HD pour la télévision, le retour en arrière sera sûrement impossible.
Autre nouveauté par rapport à mon ancien MacBook, c’est la présence d’une prise HDMI qui permet de se brancher sur la prise en façade de mon ampli Pioneer , et d’envoyer l’image et le son très facilement.
Pleins d’autres petits détails sont de la partie avec le clavier rétro éclairé, le réglage automatique de la luminosité, le Wi-Fi ac, etc. Pas des choses récentes, mais nouvelles pour moi qui possédais un MacBook de quelques années.

En résumé, mes premières impressions de ce MacBook Pro sont très bonnes, ce qui n’est pas une surprise au vu des tests lors de sa sortie. Je suis tranquille pour quelques années avec la configuration choisie.

Maintenant, j’attends avec impatience OS X Yosemite pour profiter pleinement de l’écosystème Apple avec mes appareils iOS. D’ailleurs le prochain achat se fera rapidement vu que j’envisage de changer mon iPad 2 par un iPad mini avec écran Retina. En espérant qu’Apple renouvelle la gamme lors de sa keynote qui aura lieu demain soir. Du côté de l’iPhone, je garde mon modèle 5s, on verra l’année prochaine pour le changer. Il me convient parfaitement pour le moment. C’est surtout du côté de l’Apple Watch que mon regard est fixé. Peut-être l’objet idéal pour remplacer au quotidien mon FuelBand  et ma montre TomTom . Ma plus grosse interrogation est sur l’autonomie de la montre.

Caractéristiques techniques

    • 256 Go de stockage flash PCIe
    • 16 Go de mémoire DDR3L à 1 600 MHz intégrée
    • Intel Core i5 bicœur à 2,6 GHz (Turbo Boost jusqu’à 3,1 GHz) avec 3 Mo de cache N3 partagé

    • Lecteur de carte SDXC
    • Prise casque
    • Port HDMI
    • Deux ports USB 3 (jusqu’à 5 Gbit/s)
    • Deux ports Thunderbolt 2 (jusqu’à 20 Gbit/s)
    • Port d’alimentation MagSafe 2

  • Poids : 1,57 kg
  • Profondeur : 21,9 cm
  • Largeur : 31,4 cm
  • Hauteur : 1,8 cm
  • Wi‑Fi : Connectivité Wi‑Fi 802.11ac ; compatible IEEE 802.11a/b/g/n
  • Bluetooth : Technologie sans fil Bluetooth 4.0
  • Écran Retina : écran rétroéclairé par LED de 13,3 pouces (diagonale) avec technologie IPS ; résolution de 2 560 x 1 600 pixels à 227 pixels par pouce avec prise en charge de millions de couleurs

Running Man – 1 an plus tard

1anrunning

Records après 1 an de footing

1 an plus tard : 88 courses et 650 kilomètres au compteur.

J’aurai pu faire mieux, mais les premiers mois ont été effectués tranquillement. Je suis rapidement tombé dans cette drogue, et je compte bien continuer encore longtemps.

Je cours le matin de bonne heure (7h) en ville, mais j’essaye de me trouver des petits chemins pour varier les types de routes. C’est très agréable de courir dans une ville qui se réveille, et les rues sont bien dégagées pour courir sans naviguer entre les piétons et véhicules. J’ai commencé aussi récemment de courir sur un tapis roulant. Très pratique pour tenir une vitesse sur de longues distances, reste que c’est un peu trop monotone à mon goût.

À l’avenir, j’envisage de courir avec du monde dans des manifestations, et pourquoi pas s’aventurer en forêt.

1 an de footing connecté

Avec ma balance Withings , j’ai découvert que j’avais un rythme cardiaque au repos assez bas (50 BPM), et avec ma montre TomTom Runner Cardio  je peux voir que je suis à 150-160 BPM quand je cours à l’allure de 5’15” min/km. Il faut maintenant se mettre au fractionné pour améliorer tout ça.

Entre la balance, la montre, le bracelet FuelBand et les applications sur l’iPhone, mes activités physiques sont connectés, et c’est tout un sport de synchroniser et partager les infos. Ce suivi me motive bien finalement, surtout que je cours seul. Plus qu’à espérer que Nike s’incorpore dans ma montre TomTom pour m’éviter de lancer l’app en parallèle.

Le prochain achat qui doit arriver lundi, c’est des nouvelles chaussures. Puis, j’envisage aussi de m’acheter une montre connectée pour remplacer mon bracelet. Soit j’opte pour la montre Withings Activité  ou la mystérieuse montre Apple, si elle existe vraiment. Réponse le 9 septembre.

allure1anrunning

Mon Allure sur 1 an de footing

stats1anrunning

Divers Stats après 1 an de footing

[Arrivage] Nike+ FuelBand SE

Je viens de recevoir le Nike+ FuelBand SE, un appareil conçu pour suivre et mesurer mon activité physique. Depuis septembre, en plus de ma séance quotidienne de WiiFit, je me suis mis à la course à pied. Utilisant l’application iOS Nike+ Running, j’ai opté pour le bracelet FuelBand qui me permet de rester dans l’écosystème Nike+ avec son application Nike+ FuelBand. Au déballage, on remarque un packaging très Apple et un produit qui est visuellement à la hauteur de son tarif. Reste à voir, l’intérêt de son usage au quotidien. Et s’il dépasse sa fonction de gadget pour geek sportif.

CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

  • Fait gagner du NikeFuel, une unité universelle de mesure des mouvements pour toutes sortes d’activités
  • Suit l’intensité de vos entraînements avec les sessions Nike+
  • Compte le nombre de pas, permet un suivi du sommeil et indique l’heure
  • Affiche votre progression en temps réel
  • Vous permet de rester motivé avec vos amis grâce aux groupes Nike+
  • Trois tailles disponibles : S (147 mm), M/L (172 mm) et XL (197 mm).
  • Inclut deux liens faciles à insérer (8 mm et 16 mm) pour un ajustement parfait
  • Câble de chargement USB, socle de chargement et outil de réglage de la taille fournis
  • Capteur de lumière ambiante qui détecte le niveau d’éclairage environnant et l’adapte en conséquence
  • Couplage Bluetooth 4.0 avec votre smartphone (pour utiliser l’application Nike+ FuelBand pour iOS 6.1 et versions ultérieures, iPhone 4S et versions ultérieures, et iPod touch 5e génération et versions ultérieures)
  • Optimisé pour le Web (Mac OSX v10.6 et versions ultérieures / Windows XP, Vista, 7 et 8) et compatible avec les appareils iOS (iPhone 4S et versions ultérieures, et iPod touch 5e génération et versions ultérieures).
  • Étanche

Running Man

Ma nouvelle passion : courir !

Équipement ✓
Application iPhone Nike+ Running ✓

Mon premier essai m’a encore plus motivé à courir régulièrement !