Category: My Life

40 ans à New-York !

 

L’année dernière, en ce moment, j’étais à New-York pour fêter mes 40 ans. Un souvenir incroyable, une ville magique 😍. Juste envie d’y retourner !

Mon premier dossard !

Vendredi 30 décembre 2016 – Après un peu plus de 3 ans de running  et 2800 km au compteur, j’ai enfin passé le cap de l’inscription à une course officielle. Le running a été une activité solitaire depuis le début. Se lever avant le soleil, et aller courir seul dans les rues et chemins de ma ville est mon plaisir. Mais depuis quelques mois, je cours avec des amies avec cette envie de partager les sensations d’un run. En plus, 2017 sera l’année de ma participation à mon premier marathon ! Bien obligé de commencer à courir dans des courses officielles avant cette étape importante pour me familiariser avec un environnement si différent de mes runs solitaires.

Ce premier dossard a été un grand moment de plaisir, aucune pression pour le chronomètre vu que j’avais décidé de courir au rythme de mon amie. C’était vraiment pour découvrir cette ambiance avec la remise des dossards, la ligne de départ, les encouragements des gens, etc. Prochaine étape : un semi-marathon en mars si j’en trouve un proche de chez moi, et d’autres petites courses dans l’année, mon planning est en construction à vrai dire.

L’année de mes 40 ans va être mémorable avec la découverte de New-York, et la participation à un marathon !

Running Man – 1 an plus tard

1anrunning

Records après 1 an de footing

1 an plus tard : 88 courses et 650 kilomètres au compteur.

J’aurai pu faire mieux, mais les premiers mois ont été effectués tranquillement. Je suis rapidement tombé dans cette drogue, et je compte bien continuer encore longtemps.

Je cours le matin de bonne heure (7h) en ville, mais j’essaye de me trouver des petits chemins pour varier les types de routes. C’est très agréable de courir dans une ville qui se réveille, et les rues sont bien dégagées pour courir sans naviguer entre les piétons et véhicules. J’ai commencé aussi récemment de courir sur un tapis roulant. Très pratique pour tenir une vitesse sur de longues distances, reste que c’est un peu trop monotone à mon goût.

À l’avenir, j’envisage de courir avec du monde dans des manifestations, et pourquoi pas s’aventurer en forêt.

1 an de footing connecté

Avec ma balance Withings , j’ai découvert que j’avais un rythme cardiaque au repos assez bas (50 BPM), et avec ma montre TomTom Runner Cardio  je peux voir que je suis à 150-160 BPM quand je cours à l’allure de 5’15” min/km. Il faut maintenant se mettre au fractionné pour améliorer tout ça.

Entre la balance, la montre, le bracelet FuelBand et les applications sur l’iPhone, mes activités physiques sont connectés, et c’est tout un sport de synchroniser et partager les infos. Ce suivi me motive bien finalement, surtout que je cours seul. Plus qu’à espérer que Nike s’incorpore dans ma montre TomTom pour m’éviter de lancer l’app en parallèle.

Le prochain achat qui doit arriver lundi, c’est des nouvelles chaussures. Puis, j’envisage aussi de m’acheter une montre connectée pour remplacer mon bracelet. Soit j’opte pour la montre Withings Activité  ou la mystérieuse montre Apple, si elle existe vraiment. Réponse le 9 septembre.

allure1anrunning

Mon Allure sur 1 an de footing

stats1anrunning

Divers Stats après 1 an de footing

Happy Groundhog Day

“Debout les campeurs et haut les cœurs. N’oubliez pas vos bottes parce que ça caille aujourd’hui. Ça caille tous les jours par ici, on n’est pas à Miami…”

Joyeux (ou pas) Noël !

Noël nom donné par les chrétiens à l’ensemble des festivités commémoratives de l’anniversaire de la naissance de Jésus-Christ, dit “le Nazaréen”, célèbre illusionniste palestinien de la première année du siècle pendant lui-même.

Chez le chrétien moyen, les festivités de Noël s’étalent du 24 décembre au soir au 25 décembre Ces festivités sont : le dîner, la messe de minuit (facultative), le réveillon, le vomi du réveillon, la remise des cadeaux, le déjeuner de Noël, le vomi du déjeuner de Noël et la bise à la tante qui pique.

Le dîner : généralement frugal ; rillettes, pâté, coup de rouge, poulet froid, coup de rouge, coup de rouge. Il n’a d’autre fonction que de “caler” l’estomac du chrétien afin de lui permettre d’attendre l’heure tardive du réveillon sans souffrir de la faim.

La messe de minuit : c’est une messe comme les autres, sauf qu’elle a lieu à vingt-deux heures, et que la nature exceptionnellement joviale de l’événement à fêter apporte à la liturgie traditionnelle un je-ne-sais-quoi de guilleret qu’on ne retrouve pas dans la messe des morts. Au cours de ce rituel, le prêtre, de son ample voix ponctuée de grands gestes vide de cormoran timide, exalte en d’eunuquiens aigus à faire vibrer le temple, la liesse béate et parfumée des bergers cruciphiles descendus des hauteurs du Golan pour s’éclater le surmoi dans la contemplation agricole d’un improbable dieu de paille vagissant dans le foin entre une viande rouge sur pied et un porte-misère borné, pour le rachat à long terme des âmes des employés de bureau adultères, des notaires luxurieux, des filles de ferme fouille-tiroir, des collecteurs d’impôts impies, des tourneurs-fraiseurs parjures, des OS orgueilleux, des putains colériques, des éboueurs avares, des équarisseurs grossiers, des préfets fourbes, des militaires indélicats, des manipulateurs-vérificateurs méchants, des informaticiens louches, j’en passe et de plus humains. A la fin de l’office, il n’est pas rare que le prêtre larmoie sur la misère du monde, le non-respect des cessez-le-feu et la détresse des enfants affamés, singulièrement intolérable en cette nuit de l’Enfant.

Le réveillon : c’est le moment familial où la fête de Noël prend tout son sens. Il s’agit de saluer l’avènement du Christ en ingurgitant, à dose limite avant éclatement, suffisamment de victuailles hypercaloriques pour épuiser en un soir le budget mensuel d’un ménage moyen. D’après les chiffres de l’UNICEF, l’équivalent en riz complet de l’ensemble foie gras-pâté en croûte-bûche au beurre englouti par chaque chrétien au cours du réveillon permettrait de sauver de la faim pendant un an un enfant du Tiers Monde sur le point de crever le ventre caverneux, le squelette à fleur de peau, et le regard innommable de ses yeux brillants levé vers rien sans que Dieu s’en émeuve, occupé qu’Il est à compter les siens éructant dans la graisse de Noël et flatulant dans la soie floue de leurs caleçons communs, sans que leur coeur jamais ne s’ouvre que pour rôter.

La remise des cadeaux : après avoir vomi son réveillon, le chrétien s’endort l’âme en paix. Au matin, il mange du bicarbonate de soude et rote épanoui tandis que ses enfants gras cueillent sur un sapin mort des tanks et des poupées molles à tête revêche comme on fait maintenant.

Le déjeuner du réveillon : la panse ulcérée et le foie sur les genoux, le chrétien néanmoins se rempiffre à plein groin, se revautre en couinant de plaisir dans les saindoux compacts, les tripailles sculptées de son cousin cochon et les pâtisseries immondes, indécemment ouvragées en bois mort bouffi. Ô bûches de Noël, indécents mandarins innervés de pistache infamante et cloqués de multicolores gluances hyperglycémiques, plus douillettement couchées dans la crème que Jésus sur la paille, vous êtes le vrai symbole de Noël.

La bise à la tante qui pique : après avoir vomi son déjeuner, le chrétien reçoit la tante qiu pique et la donne à sucer à ses enfants. Si elle pique beaucoup, la tante qui pique devra attendre le Nouvel An pour que les enfants du chrétien aillent lui brouter le parchemin maxillaire contre deux cents grammes de confiseries.

Pierre Desproges

Un jour sans fin…

groundhog-day

Un petit mot pour dire que je m’excuse du manque de contenu sur le site, mais actuellement c’est un peu chaud pour seulement jouer à mes consoles, regarder mes séries TV, lire mes livres, avoir une vie sociale, etc. Alors écrire des articles, ça sera pour plus tard. En tout cas, on a vécu une semaine exceptionnelle avec la sortie de deux nouvelles consoles, un vrai Noël avant l’heure. Sur ce, je vous laisse, je file jouer au nouveau Mario 🙂

Running Man

Ma nouvelle passion : courir !

Équipement ✓
Application iPhone Nike+ Running ✓

Mon premier essai m’a encore plus motivé à courir régulièrement !