Nintendo Switch et Zelda Breath of the Wild

Arrivage de la Nintendo Switch avec le jeu The Legend of Zelda Breath of the Wild. La marque japonaise me déçoit depuis la Wii avec des consoles en retard de 10 ans sur les capacités techniques, le online, l’interface, etc. J’ai découvert le jeu vidéo avec des productions Nintendo, et ma vie de gamer a été jalonné par des épisodes de Mario, Zelda, Metroid, etc. Pourtant, j’ai longtemps hésité (pour la première fois) à acheter cette nouvelle console en Day One. Mais l’appel de Zelda a été le plus fort, et je ne le regrette pas tant ce nouvel opus marque un bouleversement considérable dans la série, et s’impose comme l’un des plus grands jeux vidéo de ces dernières années. Un putain de chef d’œuvre qui impressionne par la taille, la cohérence et l’intérêt de son monde ouvert. Sans oublier un gameplay, une musique et une direction artistique au sommet. Nintendo est de retour, et ça fait très très mal !

En ce qui concerne la console, je suis assez impressionné par la taille, la qualité de l’écran et la rapidité pour basculer entre les différents modes : portable, TV et table. Le support Joy-con fournit avec la console suffi amplement pour jouer à l’ancienne, une bonne surprise. Après faire du multi avec un  seul Joy-con, ça peut dépanner mais vu la taille, j’ai des gros doutes. À voir avec Mario Kart 8 qui débarque dans quelques semaines. En tout cas, on peut jouer à deux très rapidement, et sans racheter d’autres accessoires !

À mes yeux, la Nintendo Switch est une console portable avec un mode TV si on la compare techniquement à la concurrence. Mais c’est à chacun, selon sa façon de jouer, de définir le rôle principal de la machine. Reste que c’est un vieux fantasme enfin réalisé de pouvoir enchaîner sa partie de Zelda entre le salon et la chambre.

You may also like...